La négociation du contrat d’assurance emprunteur est très importante, car cela représente environ 30 % du taux de l’emprunt. Lorsque vous souscrivez à une assurance emprunteur, vous avez encore la possibilité de le renégocier. Toutefois, il est important de savoir comment procéder pour faire une bonne économie. Découvrez dans ce guide toutes les informations sur comment faire la renégociation d’une assurance emprunteur.

Chercher une meilleure assurance emprunteur

La première étape pour faire la renégociation d’une assurance emprunteur, c’est de trouver une meilleure assurance emprunteur. La seule restriction est de respecter l’équivalence des garanties. En effet, il s’agit d’une condition sous laquelle le prêteur ne peut refuser de renégocier l’assurance.

Il est important de faire la négociation à une bonne date. En ce sens, si le prêt dépasse 12 mois, l’emprunteur peut remplacer l’assurance chaque année à la date anniversaire de la signature du contrat de prêt à compter du 1er janvier 2018, grâce au principe de résiliation annuelle de l’assurance emprunteur. Dans le cas où le prêt serait inférieur à 12 mois, vous pouvez changer votre assurance à tout moment durant les 12 premiers mois, grâce à la loi Harmon.

Faire la validation du nouveau contrat d’assurance emprunteur

Après avoir sélectionné le contrat, la banque doit le valider. C’est pourquoi vous devez être très prudent lorsque vous proposez des contrats offrant des garanties égales. Obtenir l’aide d’un courtier professionnel peut vous faire faire des économies en termes de temps et de l’argent. En fait, il vous fournira la cotation la plus compétitive du marché en fonction de vos besoins et de vos informations en tant qu’emprunteur.

Mise en place du changement d’assurance

Lorsque la banque accepte la renégociation de votre assurance emprunteur, il faut que vous signiez un nouveau contrat puis envoyer une lettre de résiliation à votre ancienne assurance de prêt. Il est souvent recommandé d’attendre l’accord de la nouvelle compagnie d’assurance avant de résilier l’ancien contrat afin d’éviter des surprises désagréables. En ce sens, vous pouvez être victime :

  • d’une exclusion
  • d’une surprime
  • d’un refus.

À la date du changement, vous obtiendrez une nouvelle assurance à un prix inférieur et un contrat plus flexible.

Il faut noter que vous pouvez faire la négociation de l’assurance emprunteur de deux manières. Vous pouvez procéder par une négociation en groupe ou choisir de procéder par une délégation d’assurance.

Combien coûte la renégociation d’une assurance emprunteur ?

Selon la loi Harmon, les banques ne sont pas autorisées à facturer aux délégations d’assurance des surtaxes ou des frais de recherche de documents. Par conséquent, vous n’avez pas besoin de confirmer le coût de la nouvelle assurance auprès de la banque.

Certaines compagnies d’assurances facturent encore des frais d’adhésion à environ 20 euros, mais cette situation est de moins en moins fréquente. De plus, le coût de l’examen médical (le cas échéant) est pris en charge par la compagnie d’assurances. Pour la plupart du temps, renégocier une assurance emprunteur ne vous coûtera rien, mais cela vous fera plutôt économiser de l’argent.